Forums d'amitiée منتديات الصــداقة

Chères visiteurs Soyer les bien Venu

عزيزي الزائر/عزيزتي الزائرة يرجى التكرم بتسجيل الدخول إدا كنت عضوا معنا

أو التسجيل إن لم تكن عضو وترغب في الانضمام إلى أسرة المنتدى يشرفنا تسجيلك

إدارة المنتدى

Forums d'amitiée منتديات الصــداقة

أصدقائي صديقاتي المنتدى أنشأ لتبادل الأفكار والخبرات لمزيد من العطاء كل في مجاله ونتمنى للجميع كل الخير
Mes amis(es) changeants nos idées et nos expériences et bonne continuation a vous tous

 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Aidez nous et noter ce forum
ساعدونا بتنقيط المنتدى
ألا بذكر الله تطمئن القلوب
الاذكار اســتغفر الله .. اســتغفر الله .. اســتغفر الله ۞ ســبحان اللــه وبـحـمـده ، ســبحان اللــه الـعـظيـم ۞ سـبـحان اللــه ، والـحمـدللـه ، ولاإله الى الله ، والله أكـبر ۞ اللهم صل على محمد وعلى آل محمد كما صليت على آل ابراهيم إنك حميد مجيد , اللهم بارك على محمد وعلى آل محمد كما باركت على آل ابراهيم إنك حميد مجيد ۞ سـبحان اللــه وبـحمـده ، عــدد خـلقـه ، ورضـا نـفـسه ، وزنة عـرشه ، ومداد كـلماته ۞ لا إله إلا الله العظيم الحليم , لا إله إلا الله رب العرش العظيم , لا إله إلا الله رب السموات , ورب الأرض , ورب العرش الكريم ۞ لاحــول ولا قــوة إلى باللـــه
Avis de concours
إعلانات التوظيف و المباريات
bonne chance
لمشاهدة مباربات كرة القدم مباشرة
نتائــج مباربات كرة القدم مباشرة
نتائــج مباربات البطولــة المغربيــة
heure mondial
التوقيت العالمي
Météo
حالة الطقس
Calcul de la marée
أوقات المد و الجزر

Partagez | 
 

 technique de l'apnée

Aller en bas 
AuteurMessage
mercalme
Admin
Admin
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: technique de l'apnée   Mar 13 Mar - 12:39

Les techniques de l'apnée

L'équilibrage des tympans par la méthode de Vasalva ou par la béance tubaire permet d'éviter les traumatismes tympaniques. Une bonne ventilation pulmonaire est nécessaire pour mieux contrôler son apnée. L'association de ces deux techniques permettra au chasseur d'effectuer des apnées plus profondes.

l'équilibrage des tympans
L’apnéiste, dès qu’il amorce la descente, doit se préparer à équilibrer ses tympans. Petit cours d'anatomie avant de passer aux diverses méthodes d'équilibrage des tympans et la conduite à adopter afin d'éviter tous risques d'accidents tympaniques.

L'oreille

A l’air libre, le tympan reçoit sur sa face externe une pression égale à celle qu’il reçoit sur sa face interne. La cavité de l’oreille moyenne, isolée de l’extérieur par le tympan, débouche par la trompe d’Eustache à l’intérieur des fosses nasales.Lorsque le corps pénètre dans l’eau, il est soumis à une pression qui augmente d’un kilogramme tous les dix mètres. La trompe d’Eustache, qui est un canal anatomiquement étroit, long, et soumis à des agressions multiples, comme le rhume, n’est plus perméable à l’air, et l’oreille interne ne se trouve plus en communication avec les fosses nasales. La pression qui s’exerce sur le tympan, côté extérieur, est supérieure à celle qui s’exerce sur sa face interne. Conséquence : le tympan va se déformer et devenir douloureux. Pour faire disparaître la douleur, et mieux encore, pour la prévenir, il faut « équilibrer » la pression dans l’oreille interne. Pour cela, il faut débloquer la trompe d’Eustache. Cette opération peut s’opérer de deux manières : le Vasalva ou la béance tubaire.

Le Vasalva

Plaquer la langue au palais. Pincer les narines entre pouce et index par l’intermédiaire des bossages du masque. Envoyer de l’air des poumons vers le nez comme pour se moucher. Un déclic nettement perceptible se produit : l’air pénètre dans l’oreille interne et le tympan reprend sa forme initiale.
La béance tubaire volontaire
Elle reste l’apanage de quelques plongeurs privilégiés par une forme anatomique particulière de leurs trompes d’Eustache. La déglutition ou l’ouverture des mâchoires permettent l’équilibrage. A la remontée, l’air contenu dans les cavités va se dilater et aucun moyen actif ne permettra son aspiration. Seules la déglutition ou l’ouverture des mâchoires pourront être utilisées.

Les risques

Il conviendra d’interrompre la plongée dès qu’une oreille ne passe pas car sa poursuite expose à un risque de déchirure tympanique ou à un traumatisme de l’oreille interne. Devant pareil incident, se moucher, se laver le nez en faisant passer de l’eau si possible dans la gorge. Nébuliser avec un vasoconstricteur. En cas de blocage persistant, interrompre la partie de chasse. Devant la présence d’une impression d’oreille bouchée, de sifflements ou de vertiges, une consultation médicale rapide sera nécessaire

l'hyperventilation

L’apnée, c’est l’arrêt volontaire (ou non) de la respiration. La préparation à l’apnée consiste à échanger une partie du gaz carbonique contenu dans chaque globule rouge du sang par une quantité égale d’oxygène. Cet échange s’opérant dans les poumons, la méthode consistera donc à ventiler au maximum l’air des poumons.

Mise en oeuvre

L’hyperventilation se pratique le corps allongé sur l’eau, les bras pendants. Tous les muscles relâchés, il faut se laisser flotter comme un bouchon. Expirer totalement en s’aidant des bras pour compresser la poitrine, et ensuite inspirer à fond en ouvrant largement les bras de part et d’autre du corps. Expirer à nouveau lentement et totalement. Inspirer à fond. Répéter cette opération 4 ou 5 fois. Faire un retour au calme par 2 ou 3 expirations et inspirations normales ; vider à nouveau complètement les poumons, les remplir au maximum tout en étendant les bras devant soi afin de provoquer une dilatation pulmonaire, puis amorcer la descente.Pendant la remontée, le chasseur regarde vers le bas, le menton presque sur la poitrine, les épaules légèrement voûtées, dans la plus totale décontraction. Lorsqu’il crève la surface, il expire pour chasser l’eau du tuba et reprend sa respiration. Le temps entre 2 apnées sera suffisamment long pour permettre au cerveau et au corps de procéder à un rééquilibrage physico-chimique.
Consommation de O2 et production de CO2
La consommation d’oxygène et la production de gaz carbonique sont variables suivant le type de pêche, la profondeur à atteindre, les efforts déployés au fond, la lutte contre le froid, les émotions…
Tolérance du cerveau aux variations de O2 et CO2
Les centres respiratoires bulbaires sont sensibles à l’élévation du gaz carbonique et, à un degré moindre, à la baisse de l’oxygène. Cette tolérance sera améliorée par l’entraînement qui permettra de reculer le réflexe de reprise respiratoire. Résumons : en apnée, l'hyperventilation est utilisée pour réduire le taux de dioxyde de carbone dans le sang (sans pour autant augmenter notablement le taux d'oxygène). Il faut prendre conscience que cette pratique peut être dangereuse car le système d'alarme du corps est faussé. En effet, le réflexe de respiration et l'envie de respirer sont basés uniquement sur le taux de CO2 dissous dans le sang. A savoir aussi que l''organisme possède un mécanisme de protection lié au taux d'O2 qui provoque une syncope si ce taux est trop bas.

la syncope

Sur terre une syncope n’est pas très grave, mais en action de chasse, elle peut prendre des allures dramatiques dont l’issue fatale pourrait être la mort. Nous allons voir quels sont les sympômes annonçant la venue d'une syncope et comment agir sur un syncopé en milieu aquatique.

Que faire pour l'éviter
• avoir toujours à l’esprit que cela peut vous arriver
• ne pas chasser seul profond
• ne pas perdre de vue son équipier
• s’assurer de sa présence avant de plonger
• avoir un lestage adapté à la profondeur pour que la flottabilité soit positive sur plus de la moitié du trajet
• en surface, préparer suffisamment chaque plongée
• économiser sa consommation d’oxygène en limitant le travail au fond
• remonter en souplesse, avec calme sans regarder la surface
• ne pas pêcher fatigué (après un voyage, par exemple) et arrêter la partie de chasse dès l’apparition des signes de fatigue (lassitude, jambes lourdes)
Signes avant-coureurs connus• Vertiges
• Picotements
• Nausées
• Jambes lourdes
• Spasmes
• Tressautements d’un membre
• Convulsions
• Soudaine sensation de bien-être
Intervention sur le syncopé dans l'eau• Récupérer ou remonter l’accidenté
• Larguer sa ceinture, mais conserver la vôtre
• Le sauveteur, en palmage vertical, placer la nuque de la victime sur son épaule
• Lui ôter le masque et le tuba
• Frapper 4 ou 5 fois le thorax du sujet avec la paume de la main, ce qui permettra à celui-ci de reprendre ses esprits
• Si tel n’était pas le cas, pas de panique : appeler à l’aide
Regarder ses pupilles• Pupilles normales (le cœur bat toujours)
o Procéder au bouche à bouche
o Toujours en palmage vertical,placer le sujet étendu sur le dos
o Le maintenir avec le bras droit passé sous ses épaules, la main gauche pince le nez tout en lui maintenant la tête en hyper-extension
o Lui ouvrir la bouche et vérifier que rien ne l’obstrue (parfois les picots du tuba ont été sectionnés dans un réflexe de contraction de la mâchoire)
o Emboucher votre tuba au sujet
o Insuffler énergiquement et calmement
o Si la ventilation est bonne, le sujet peut retrouver sa respiration et sa connaissance au bout de 5 ou 6 insufflations
o Tout en effectuant ces manœuvres, le sauveteur s’efforcera calmement de regagner la côte ou le bateau.
• Pupilles dilatées (le cœur a cessé de battre)
o Il faut impérativement procéder à un massage cardiaque, alterné avec le bouche à bouche
o Toujours en palmage vertical , le sauveteur se placera derrière le sujet, le prend à bras le corps, la main droite tenant le poignet de la main gauche, qui, poing serré, sera placé entre les pectoraux de la victime
o Dans cette position, compresser 5 à 6 fois le thorax
o Embouchez votre tuba au sujet et insufflez 2 à 3 fois
o Reprendre les compressions et les insufflations
o Vérifier la dilatation des pupilles, qui par leur retour à la normale, marqueront la reprise des battements du cœur.
Sources : stage de chasse sous-marine 1987 à Niolon, par Jean Azémard. A noter que le sujet traite ensuite de l’intervention du syncopé à terre ou sur un bateau, thème qui n’est pas abordé ici, puisque ces techniques de réanimation sont traitées de façon très précise dans les manuels préparant le BNS (Brevet National de Secourisme)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chassesousmarine.forummaroc.net
 
technique de l'apnée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums d'amitiée منتديات الصــداقة :: FORUM DE LA CHASSE SOUS MARINE منتدى الصيد تحت الماء :: la chasse sous marine الصيد تحت الماء-
Sauter vers: