Forums d'amitiée منتديات الصــداقة

Chères visiteurs Soyer les bien Venu

عزيزي الزائر/عزيزتي الزائرة يرجى التكرم بتسجيل الدخول إدا كنت عضوا معنا

أو التسجيل إن لم تكن عضو وترغب في الانضمام إلى أسرة المنتدى يشرفنا تسجيلك

إدارة المنتدى

Forums d'amitiée منتديات الصــداقة

أصدقائي صديقاتي المنتدى أنشأ لتبادل الأفكار والخبرات لمزيد من العطاء كل في مجاله ونتمنى للجميع كل الخير
Mes amis(es) changeants nos idées et nos expériences et bonne continuation a vous tous

 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Aidez nous et noter ce forum
ساعدونا بتنقيط المنتدى
ألا بذكر الله تطمئن القلوب
الاذكار اســتغفر الله .. اســتغفر الله .. اســتغفر الله ۞ ســبحان اللــه وبـحـمـده ، ســبحان اللــه الـعـظيـم ۞ سـبـحان اللــه ، والـحمـدللـه ، ولاإله الى الله ، والله أكـبر ۞ اللهم صل على محمد وعلى آل محمد كما صليت على آل ابراهيم إنك حميد مجيد , اللهم بارك على محمد وعلى آل محمد كما باركت على آل ابراهيم إنك حميد مجيد ۞ سـبحان اللــه وبـحمـده ، عــدد خـلقـه ، ورضـا نـفـسه ، وزنة عـرشه ، ومداد كـلماته ۞ لا إله إلا الله العظيم الحليم , لا إله إلا الله رب العرش العظيم , لا إله إلا الله رب السموات , ورب الأرض , ورب العرش الكريم ۞ لاحــول ولا قــوة إلى باللـــه
Avis de concours
إعلانات التوظيف و المباريات
bonne chance
لمشاهدة مباربات كرة القدم مباشرة
نتائــج مباربات كرة القدم مباشرة
نتائــج مباربات البطولــة المغربيــة
heure mondial
التوقيت العالمي
Météo
حالة الطقس
Calcul de la marée
أوقات المد و الجزر

Partagez | 
 

 la vie sous marine

Aller en bas 
AuteurMessage
mercalme
Admin
Admin
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 12/03/2012

MessageSujet: la vie sous marine   Jeu 12 Avr - 11:21


la faune et la flore marine des régions méditerranéenne et atlantique

on compte plusieurs type d’animaux et végétaux en mer.
parmi eux en trouve :


Les Porifères


Porifères ou spongiaires, sont des animaux exclusivement aquatiques. Essentiellement marines, seules quelques espèces d'éponges vivent en eau douce. Elles vivent fixées sur tout type de support, depuis la surface jusqu'à 5 000 mètres de profondeur. Dans l'histoire de la biologie, elles ont longtemps été considérées comme un végétal. La répartition géographique des éponges est très importante, car elles ont colonisé les eaux marines, douces et saumâtres, de profondeurs faibles jusqu'à plus de 5 000 m de fond, sous tous les climats. Elles ont une importante action dans la filtration de l'eau.

Il existe trois classes d'éponges, les Demospongiae ou démosponges, les Hexactinellida ou hexactinellides et les Calcarea ou éponges calcaires.

• Vit fixé.
• Anatomie mal définissable.
• Texture molle au toucher.


Les Cnidaires



Les Cnidaires font partie des animaux qui façonnent les paysages sous-marins et contribuent à leur beauté. Ils sont très appréciés des plongeurs mais aussi des aquariophiles pour qui l'élevage des Cnidaires est devenu un défi.
Suivant leur morphologie, soit solitaires ou coloniaux et suivant leur mode de vie, vivant fixés (benthiques) ou libres (pélagiques) on peut distinguer quatre grands groupes de Cnidaires.

1 : Polype, solitaire et fixé
2 : Hydraire, colonial et fixé
3 : Méduse, solitaire et libre
4 : Siphonophore, colonial et libre



Les Plathelminthes


Le groupe des plathelminthes (ou Platyhelminthes, du grec platus, « large » et helmins, « ver ») ou platodes ou vers plats regroupe principalement des vers qui sont des animaux allongés sans tête distincte et sans appendice. Ils ont une symétrie bilatérale et appartenaient à l'ancienne catégorie des acœlomates (ils ne possèdent pas de cavité générale : ni cœlome ni pseudocœlome), il est apparu que l'absence de cœlome est due à une régression de ce dernier, il s'agit donc bien d'animaux évolués et complexes, comme l'atteste la complexité de leur appareil génital. La seule trace de leur ancien cœlome restant visible est leur mésenchyme. Le tube digestif possède une ouverture (bouche). Ce groupe se compose d'environs 20 000 espèces et comporte quatre classes qui correspondent à des adaptations à un milieu précis, ainsi on a :

turbellariés comme la planaire ;
monogènes qui sont des parasites d'organismes aquatiques ;
trématodes (douves, digènes) qui sont des parasites comme la douve du foie ;
cestodes comme le ver solitaire ou tænia (ténia), ou les nombreux cestodes qui peuvent infecter les animaux, dont les oiseaux qui peuvent les transporter d'un continent à l'autre.

Les vers plats, hormis quelques espèces posant des problèmes importants pour la santé humaine ou animale, ou utilisés comme modèles en laboratoires sont encore mal connus. Quelques collections naturalistes de référence en conservent des échantillons collectés dans le monde, dont celle du MHNG (Muséum d'histoire naturelle de Genève) réputée1 pour contenir environ 25 % des types de cestodes du monde, avec plus de 30 000 préparations.

• Animaux libres.
• Corps allongé et mince.
• Ni branchies, ni segments.


Les Mollusques



Les mollusques sont un embranchement du règne animal. Ce sont des animaux non segmentés (invertébrés), à symétrie bilatérale quelquefois altérée. Leur corps se compose généralement d'une tête, d'une masse viscérale, et d'un pied. La masse viscérale est recouverte en tout ou partie par un manteau, qui sécrète une coquille calcaire. Le système nerveux comprend un double collier périœsophagien. La cavité générale est plus ou moins réduite au péricarde et aux néphridies. L'embranchement des mollusques (Mollusca) tire son nom du latin mollis, « mou ». La science consacrée à l'étude des mollusques est la malacologie1, de l'équivalent grec malakos, "mou".

Dans la classification phylogénétique, les mollusques sont des métazoaires triploblastiques cœlomates (les termes "cœlomate", "acœlomate" et "pseudocœlomate" ont récemment été retirés de la classification) bilatériens protostomiens ; les synapomorphies notables de ce clade étant la présence d'une radula et d'un manteau2.

L'embranchement contient plus de 130 000 espèces dont certaines sont très fréquemment consommées par l'Homme.

Certains mollusques peuvent secréter des perles en recouvrant de nacre les éléments irritants qui s'introduisent dans leur coquille.

Mollusque, fait allusion à une noix à coquille molle. Le groupe des Mollusques est un des plus important. Il regroupe 117495 espèces vivantes. C'est le deuxième groupe après celui des Arthropodes.

• Animaux libres.
• Corps mou.
• Généralement une coquille.



Les Annelides


Les annélides sont des animaux protostomiens métamérisés vermiformes. Ils vivent essentiellement dans l'eau (eau de mer comme la gravette ou eau douce comme la sangsue) même si certaines espèces comme les lombrics vivent dans le sol.

Les trois grandes classes sont :

les polychètes qui ont un développement post-embryonnaire indirect avec larve (trochophore) et métamorphose. Leur corps est recouvert de nombreuses soies (ex : gravette et arénicole)
les oligochètes, recouverts de soies moins abondantes (ex : lombric ou ver de terre)
les achètes, non recouverts de soies (ex : sangsues)

Oligochètes et Achètes peuvent être regroupés dans la catégorie des Clitellates qui ont un développement post-embryonnaire direct.

Certains annélides polychètes (les syllidiens) sont capables de réaliser une reproduction asexuée en se clivant en deux et en régénérant les parties manquantes.

De nombreux annélides clitellates sont hermaphrodites (vers de terre, sangsues).

Certains annélides de la zone de balancement des marées ont une vie tubicole : dans des tubes calcaires (spirorbe, Pomatoceros) ou membraneux (spirographe, sabelle), parfois recouverts de grains de sable agglomérés (Lanice conchilega). D'autres creusent de simples galeries dans le sable comme l'arénicole arenicola marina dont l'hémoglobine pourrait être utilisée comme substitut sanguin humain1. Ce mode de vie les protège de la dessiccation à marée basse.

On suppose aujourd'hui que, du fait de la structure de ses sclérites, l'animal burgessien Wiwaxia était un annélide fossile.

• Animaux libres ou fixés.
• Corps vermiforme et segmenté.
• Panache de soies chez les formes fixées.



Les Bryozoaires


Les bryozoaires sont de très petits animaux - de l'ordre du millimètre - caractérisés par une couronne de tentacules munis de cils qui entourent leur bouche. Cette couronne de tentacules est appelée lophophore et permet aux bryozoaires de filtrer l’eau de mer à la recherche de leur nourriture.

• Animaux fixés.
• Forment des colonies.
• Colonies encroûtantes ou dressés.



Les Phoronidiens



Les Phoronidiens forment un embranchement qui contient des espèces marines se nourrissant par filtration. Ils vivent dans un tube cylindrique chitineux dans lequel ils se déplacent librement.

L'embranchement Phoronida est directement constitué des genres Phoronis et Phoronopsis sans niveau intermédiaire.

Les analyses phylogénétiques les plus récentes placent ce groupe au sein des Phoronozoaires soit comme groupe-frère des Brachiopodes, soit au sein de ceux-ci qui seraient alors paraphylétiques.

• Animaux fixés.
• Petit panache de tentacules (lophophore).
• Corps vermiforme.



Les Crustacés


Les crustacés (Crustacea) sont des arthropodes, c'est-à-dire des animaux dont le corps est revêtu d’un exosquelette chitinoprotéique appelé exocuticule et souvent imprégné de carbonate de calcium. Il est plus ou moins rigide sauf en certaines zones qui demeurent souples et permettent l’articulation des différentes parties du corps ainsi que des appendices et autorisent les mouvements. Cette cuticule (à ne pas confondre avec la carapace, voir plus bas) constitue un squelette externe peu extensible qui rend nécessaire le recours à des mues pour réaliser la croissance linéaire.

Ils forment un vaste ensemble de plus de 50 000 espèces dont les formes sont aussi diverses que celle d’une balane, d’un cloporte ou d’un homard et dont les tailles varient de l’échelle millimétrique des petites formes planctoniques comme les copépodes à celles du plus grand arthropode terrestre, le crabe de cocotier (presque 1 m pattes étendues) ou celle du plus grand arthropode vivant, le crabe géant du Japon Macrocheira kaempferi (presque 4 m d’envergure). Dans la série des records, il faut mentionner aussi le krill antarctique Euphausia superba dont l'espèce représente probablement la plus forte biomasse animale de la planète (500 millions de tonnes, valeur approchée).

La plupart des espèces sont aquatiques (marines ou dulçaquicoles), quelques-unes mènent une vie partiellement ou totalement terrestre (les cloportes, des Isopodes, par exemple pour ce dernier cas). On compte dans leurs rangs de nombreuses espèces parasites dont la morphologie est parfois très déroutante.

• Animaux libre ou fixés.
• Corps segmentés.
• pattes articulées.


Les Échinodermes


Les échinodermes (Echinodermata) forment un embranchement d'animaux marins benthiques présents à toutes les profondeurs océaniques, dont les premières traces fossiles remontent au Cambrien. Il compte 7 000 espèces vivant actuellement, dont les représentants les plus connus sont les oursins et les étoiles de mer. Plus de 13 000 espèces d'échinodermes ont disparu. Très originaux, ils possèdent un certain nombre de caractéristiques uniques dans le monde animal. Les principales sont une symétrie pentaradiée, l'existence d'un test calcaire et la présence d'un système aquifère. Groupe frère des chordés au sein des deutérostomiens.

• symétrie généralement pentamère.
• Corps rugueux ou épineux.


Les Tuniciers


Les Tuniciers sont un sous-embranchement des Chordés. Ils comptent environ 1 500 espèces.

Les autres chordés sont :

les Céphalochordés (20 espèces) ;
les Crâniés ou Crâniates (45 000 espèces).

Les Prochordés sont formés par les groupes des Urochordés et des Céphalochordés. Ces embranchements remontent à environ 530 Ma. Des éléments récents1 tendent à prouver que les Urochordés sont plus proches des Vertébrés que les Céphalochordés.


• Animaux fixés ou planctoniques.
• corps encroutant, globuleux ou cylindrique
• Pas de squelette ou de calcification


Les Poissons


Dans la classification classique, les poissons sont des animaux vertébrés aquatiques à branchies, pourvus de nageoires et dont le corps est le plus souvent couvert d'écailles. On les trouve abondamment aussi bien en eau douce que dans les mers : on trouve des espèces depuis les sources de montagnes (omble de fontaine, goujon) jusqu'au plus profond des océans (grandgousier, poisson-ogre). Leur répartition est toutefois très inégale : 50 % des poissons vivraient dans 17 % de la surface des océans1 (qui sont souvent aussi les plus surexploités). Le milieu marin étant moins accessible aux humains, de nombreuses espèces restent encore probablement à découvrir.

Ils ont un rôle fondamental pour les hommes ;

en tant que nourriture, partout dans le monde ; qu'ils soient pêchés dans la nature ou élevés en pisciculture.
ils sont aussi exploités à des fins récréatives, avec la pêche et l'aquariophilie, et sont parfois exposés dans de grands aquariums publics.
ils jouent et ont joué un rôle significatif dans de nombreuses cultures, en tant que déités et symboles religieux, ou sujets de contes, légendes, livres et films.
en jouant un rôle écosystémique important
en contribuant au cycles biogéochimiques, dont le cycle du carbone et en particulier en contribuant au puits de carbone océanique1 (voir plus bas).


• Animaux nageurs.
• Nageoires, yeux, branchies.


Les Algues


Les algues marines sont nombreuses, rouges, brunes ou vertes. Leurs noms sont originaux : dulse, palmaria palmata, kombu, laminaria, etc
Les algues sont des êtres vivants capables de photosynthèse dont le cycle de vie se déroule généralement en milieu aquatique. Elles constituent une part très importante de la biodiversité, et une des bases des réseaux trophiques des milieux aquatiques d'eaux douces, saumâtres et marines. Elles sont aussi utilisées dans l'alimentation humaine, par l'agriculture et par l'industrie.

La richesse des algues


Des minéraux et oligo-éléments...
Par osmose, les algues absorbent et concentrent les éléments nutritifs de l'eau de mer. Elles sont une véritable source de minéraux (magnésium, calcium, fer, potassium, soufre...) et d'oligo-éléments (cuivre, zinc, cobalt...) indispensables à notre corps.

Des protéines...
Riches en acides aminés essentiels, ces protéines d'origine végétale présentent une structure proche de celles d’origine animale. Les algues ont leur place au sein d'un régime végétarien ou végétalien.

Des glucides non assimilables...
La majorité des sucres présents dans les algues existent sous forme de fibres solubles. Ils ne peuvent ni être assimilés ni stockés par l’organisme. Les fibres solubles ont pour avantage de faciliter le transit intestinal.

Des vitamines...
Selon leur environnement (salinité, marée, vent...), chaque espèce d'algue s'adapte en synthétisant des éléments nécessaires à leur survie. Dans ces éléments, on retrouve notamment les vitamines A et C. La Salade de la Mer®, La Dulse et le Nori sont également riches en vitamine B12. Une vitamine très peu présente chez les végétaux terrestres.

Peu de lipides...
La majorité des algues sont connues pour leurs faibles teneurs en lipides. Les principaux lipides retrouvés dans les algues sont les acides gras insaturés tels que les Oméga-3, dont on vante tant les mérites actuellement.


قال الله تعالى : {مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلَّا لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ } سورة ق الآية 18
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chassesousmarine.forummaroc.net
 
la vie sous marine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums d'amitiée منتديات الصــداقة :: FORUM DES MERS ET OCEANS منتدى البحار و المحيطات :: la faune et la flore marine-
Sauter vers: